Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Écoles : priorité aux économies d’énergie

L’été s’achève doucement et la rentrée pointe le bout de son nez pour chacun y compris pour les écoliers.
Comme chaque année, la Ville a profité de la trêve estivale pour améliorer et restaurer ses écoles qui accueilleront dès la rentrée quelque 1 800 enfants entre maternelle et élémentaire.

Le plus gros des nombreux chantiers entrepris est celui de la maternelle du Clos Fleuri qui a vu le remplacement complet des menuiseries en bois par des menuiseries en aluminium avec double vitrage. Les toilettes et les peintures ont, aussi, été entièrement refaites, ainsi qu’une rénovation complète d’une salle avec pose de faux plafonds.



Du côté de l’école élémentaire de la Burlière, le revêtement des sols de la partie ancienne a été remplacé ainsi que les menuiseries qui passent, elles aussi, aux menuiseries en aluminium avec double vitrage.

À l’école maternelle Aimée Meynard, c’est le bloc sanitaire qui a été remis à neuf et la cour intérieure d’entrée de l’école. Par ailleurs, des stores bannes ont été installés et l’enduit de façade refait.
L'école Pierre Augier avait elle aussi bénéficié de l'installation de stores bannes anti-UV au mois d'avril dernier (voir photo ci-dessous).

En ce qui concerne l’école élémentaire Marsily, qui se compose de deux parties, la partie Brassens a été entièrement déménagée (mobilier, tableaux vidéo…) et, le tout, a été réinstallé dans la partie Camus. Car, des travaux de rénovation complète vont être menés, côté Brassens, pour une durée de 10 mois. Un gros chantier qui concerne quelque 11 classes, une salle polyvalente, une salle de professeurs… Ces travaux s'inscrivent dans un programme de longue durée qui verra la réfection, l’année suivante, du conservatoire de musique.

Enfin, pour la Maison de la Petite enfance, les équipes ont procédé à la création d’un local au réfectoire des tout-petits, et il est en projet la rénovation de la cuisine et de la buanderie.

"Nous avons mis l’accent, cette année, sur l’isolation thermique et le passage aux éclairages LED dans toutes les écoles. Avec les coûts d’énergie qui augmentent, ce choix s’avérait nécessaire" a commenté l’élu aux travaux Lucien Galland ajoutant que "bien sûr, comme chaque année, divers travaux d’entretien courant ont également été menés dans toutes les écoles".

Au total, c’est un budget de 600 000€ qui a été investi, cet été, dans les écoles qui auront retrouvé leur beauté pour accueillir comme il se doit les petits écoliers de cette nouvelle rentrée scolaire.

 

Une toiture "anti-chaleur" à l'école Pierre Augier

Au mois d'avril, en prévention de la période de canicule, une peinture réfléchissante a été appliquée sur la toiture de l’école Pierre Augier, permettant de diminuer les apports thermiques du rayonnement solaire.
Cette peinture spécifique a été appliquée à l'aide d'une pompe pour permettre une dispersion homogène de paillettes aluminium (sans danger pour la santé).
Les relevés effectués montraient une réduction significative de la température superficielle de l'étanchéité. Cette dernière passant de 60° à 42,7° !