Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Tous unis contre la fermeture de la gare !

Plus d'une centaine d'usagers, habitants, commerçants, aux côtés de nombreux élus toutes tendances politiques confondues, mais aussi des syndicats et collectifs d'usagers, ont répondu à l'appel à la mobilisation en gare de Pertuis ce matin du samedi 9 décembre, lancé par le Maire Roger Pellenc afin de manifester contre la fermeture brutale du service ferroviaire prévue dès le lendemain.
Une décision annoncée pour une durée de quatre ans par la Région PACA et la SNCF et justifiée par la réalisation de la 2ème phase de modernisation de la voie Marseille-Gardanne-Aix-en-Provence.
"Incompréhensible pour nos administrés," s'exclame le Maire Roger Pellenc, "lorsque l’on sait que ces travaux, programmés seulement 2 mois pendant les périodes estivales, vont nous priver totalement de TER, et impacter significativement, l’ensemble des usagers de la ligne Manosque – Marseille."
Pour les nombreux actifs et étudiants d’un bassin de vie de 50 000 habitants, qui utilisent quotidiennement ce mode de transport en site propre et non polluant, pour se rendre sur Aix et Marseille, c’est la catastrophe annoncée, sans réelle alternative.
En effet, les navettes de la SNCF en direction de Meyrargues et les cars en direction de Marseille, ne pourront se substituer efficacement aux TER, qui permettent d’atteindre sans embouteillage, en un peu plus d’une heure, Marseille depuis Pertuis.
Les usagers risquent donc de se détourner durablement, des transports collectifs, au moment où aboutit enfin, une tarification unique et attractive sur le territoire, augmentant significativement les bouchons, la pollution et les accidents sur une autoroute A51 déjà saturée. A terme, nos territoires mal connectés aux bassins d’emploi métropolitains, vont devenir moins attractifs, et cela constituera un frein à leur développement.
Sans oublier les 12 millions d’euros investis par le territoire du Pays d’Aix et la commune de Pertuis, dans la réalisation avec le concours de la Région, d'un pôle d’échange multimodal doté d’une capacité de stationnement de plusieurs centaines de places, destiné à l’ensemble du bassin de vie.

Suite au discours du Maire, le Député Julien Aubert a pris la parole suivi de Paul Fabre Président de CoteLub, le Sénateur Alain Milon, Georges Christiani Président de l’union des Maires et Jean François Lovisolo, Conseiller départemental et Président des Maires de Sud Luberon.
Le train qui était attendu ce jour-là en gare de Pertuis, et devait être bloqué pour quelques minutes symboliques par les manifestants, n’est jamais arrivé pour cause, selon l’annonce de la SNCF, que ce dernier avait percuté un sanglier la nuit précédente. Ainsi, après les allocutions de NOSTER PACA et du collectif des usagers Sud Luberon, les participants ont été invités par les élus à les suivre en gare de Meyrargues où, dans une ambiance bon enfant autour d'un café ou d'un chocolat chaud, le train des Alpes a été immobilisé pendant une dizaine de minutes avant de repartir.

 

Avant d’entamer l’épreuve de force, la municipalité a mené une négociation auprès des élus du Conseil régional PACA, compétent en matière de TER, avec le soutien des parlementaires et conseillers régionaux du territoire. Malheureusement, la proposition de maintenir deux TER aux heures de pointe, estimée abusivement à 850 000€ par la SNCF, n’a pas été acceptée par le Conseil régional pour des raisons budgétaires. C’est pourquoi le maire souhaite, à l’image du Conseil municipal de Pertuis du 5 décembre prochain, que les maires du territoire sud-Luberon et Val de Durance soumettent au vote une motion afin de demander unanimement audience au Ministre des transports et du Président de la Région PACA.

La gare de Pertuis restera ouverte durant toute la durée des travaux, permettant ainsi aux usagers d'acheter un billet de bus ou de train au départ de la gare de Meyrargues, située à quelques kilomètres dans les Bouches du Rhône.

Le reportage de France 3 Régions : cliquez ici

Le reportage de France Bleu Provence et Vaucluse : cliquez ici

L'intervention en vidéo de Georges Cristiani, Président des maires des Bouches du Rhône

Remerciements à Jean-Pierre, Serge et Thierry pour le reportage photo