Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Métropole Aix-Marseille-Provence

Bureau et Conseil de la Métropole - session du 18 mai 2017


Consultez le recueil des actes administratifs de la métropole en cliquant ici
Accéder aux délibérations, arrêtés et décisions en cliquant ici


Organigramme de la Métropole

Après la nomination des vice-présidents, Jean-Claude Gondard, le directeur général des services vient de communiquer le nom des directeurs de services. Dans une note adressée aux présidents des conseils de territoire, aux vice-présidents et membres du bureau de la Métropole, le DGS (directeur général des services) Jean-Claude Gondard a annoncé le 14 avril dernier, la nomination des responsables de l’organisation administrative de la Métropole.

> Philippe Blanquefort, DGS du conseil de Territoire 1 (ex-MPM), DGA de la métropole chargé du budget et des finances, des relations internationales et européennes, du patrimoine, de la logistique, des moyens généraux, eau et assainissement, propreté et déchets. 

> Christian Boucherie, DGS du conseil de territoire 2 (ex-Pays d’Aix), DGA de la Métropole chargé de la stratégie environnementale, plan climat, prévention des risques, sports et équipements sportifs, culture et équipements culturels.

> Sophie Conte, DGS du conseil de territoire 3 (Agglo de Salon), DGA de la Métropole, chargée des grands événements métropolitains.

> Michel Gacon, DGS du Conseil de territoire 4 (Pays d’Aubagne), DGA de la Métropole, chargé de l’Agriculture et Forêts, paysages et grands équipements métropolitains.

> Laurence Dardalhon, DGS du Conseil de territoire 5 (Ouest Provence), DGA de la Métropole, chargée de la Commande publique et commission d’appels d’offres.

> Jean-Claude Guillou, DGS du Conseil de territoire CT 6 (Martigues), DGA de la Métropole, chargé de l’Emploi, l’insertion, de l’économie sociale et solidaire.

> Vincent Bonnafoux, DGA de la Métropole (CT1 ex-MPM), chargé des Ressources Humaines.

> Hélène Garidel, mission DGA de la Métropole (CT1 ex-MPM), concertation territoriale, proximité.

> Jean-Philippe Hanff, DGA de la Métropole, chargé de la stratégie et de l’attractivité économique, du territoire numérique et de l’innovation technologique, de la promotion et du développement du tourisme, du développement des entreprises, des zones d’activités, du commerce, de l’artisanat, de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la santé.
> Domnin Rauscher, DGA de la Métropole (CT1, ex-MPM), chargé des ports, infrastructures portuaires, habitat, logement, politique de la ville, stratégie et aménagement du territoire, Scot, schémas d’urbanisme, mer et littoral, parcs naturels, industrie et réseaux d’énergie.

> Yannick Tondut, DGA de la Métropole (CT1, ex-MPM), chargé de la mobilité, des déplacements, des transports et de l’espace public et voirie.


Jean-Claude Gaudin attribue les délégations à la veille du Conseil métropolitain

Le président de la Métropole Aix-Marseille Provence Jean-Claude Gaudin a attribué les délégations aux 20 vice-présidents le la Métropole et aux 8 autres membres du bureau. Élus lors d’un scrutin à rebondissements lors du Conseil Métropolitain du  17 mars dernier, ils siègeront au côté du maire de Marseille dès demain pour le second Conseil de l’institution qui se réunira au Parc Chanot à Marseille. Chacun des six Conseil de Territoire (ex EPCI) qui constituent la Métropole sont représentés.

Ces délégations couvrent le champ des compétences de cette nouvelle institution :

    Martine VASSAL: Stratégie et Attractivité économiques
    Richard MALLIE : Relations internationales et européennes
    Patrick BORE : Ports, Infrastructures portuaires
    Georges ROSSO : Concertation territoriale, Proximité
    Gérard BRAMOULLE : Territoire numérique et Innovation technologique
    Danielle MILON  : Promotion et Développement du tourisme
    Pascal MONTECOT : Patrimoine, Logistique, Moyens généraux
    Roland GIBERTI  : Eau, Assainissement
    Gérard GAZAY  : Développement des entreprises, Zones d’activités, Commerce, Artisanat
    Eric LE DISSES  : Sports et Equipements sportifs
    Martine CESARI  : Grands évènements métropolitains
    Jean MONTAGNAC : Budget
    Michel ROUX  : Projet métropolitain et Conseil de développement
    Roland BLUM : Finances
    Georges CRISTIANI  : Equipements d’intérêt métropolitain
    Daniel GAGNON  : Culture et Equipements culturels
    Arlette FRUCTUS  : Habitat, Logement, Politique de la Ville
    Jean-Pierre SERRUS : Mobilité, Déplacement, Transports
    Henri PONS : Stratégie et Aménagement du territoire, SCOT, Schémas d’urbanisme
    Bernard JACQUIER : Commande publique et Commission d’appel d’offres
    Danièle GARCIA : Agriculture et Forêts, Paysages
    Eric DIARD : Mer et Littoral, Parcs naturels


La loi MAPTAM du 27 janvier 2014, a entériné la création de la métropole Aix-Marseille Provence (AMP). La loi NOTRe du 7 août 2015, précise le régime de cette métropole qui devient effective le 1er janvier 2016.

La métropole Aix Marseille Provence, établissement public de coopération intercommunale (EPCI), regroupe 92 communes et compte 1,8 million d'habitants, soit 93 % de la population des Bouches-du-Rhône et 37 % de la région PACA. Elle couvre une superficie particulièrement importante, plus étendue que les métropoles de Lyon et du Grand Paris réunies.

Deuxième métropole de France après le Grand-Paris, Aix Marseille Provence bénéficie d’une architecture interne adaptée et de modalités de mise en place spécifiques.

En effet si les 10 métropoles créées au 1er janvier 2015 résultaient de la transformation d’une communauté urbaine ou communauté d’agglomération, sans modification de périmètre, la métropole d’Aix-Marseille-Provence elle, naît de la fusion des 6 EPCI de son territoire. Sa date de création a donc été repoussée au 1er janvier 2016 et une période transitoire entre 2016 et 2020 a été instaurée, pour tenir compte de la complexité administrative de cette fusion.

  • 92 communes
  • 6 territoires
3 150 km2
  • 1,8 million d'habitants
  • 2ème métropole de France

La gouvernance de la métropole

Le conseil de la métropole d’Aix-Marseille-Provence est l’organe délibérant. Il règle les affaires qui relèvent de sa compétence. Il vote notamment le budget de la métropole et de ses conseils de territoire.
Mais la métropole est également subdivisée en six territoires. Leur périmètre correspond aux anciennes intercommunalités désormais regroupées au sein de la nouvelle institution. Piliers de la métropole, les territoires sont dotés d'un conseil.
Les conseils de territoire sont donc des organes déconcentrés du conseil de la métropole. Ils n’ont pas de personnalité morale et agissent pour le compte du conseil de la métropole dans le respect des objectifs et règles fixés par ce dernier.

Le conseil de la métropole, organe délibérant

À la création de la métropole, 240 conseillers ont été désignés par les conseils municipaux des communes membres. Puis, en 2020, ils seront élus dans le cadre des élections municipales.
Composition des 240 sièges

  • 1 président
  • 26 vice-présidents : 6 vice-présidents de droit (les actuels président des 6 EPCI) et 20 vice-présidents élus par le conseil de métropole)
  • 213 conseillers métropolitains
  • Le bureau de la métropole est composé du président et des 26 vice-présidents

Les conseils de territoire

La métropole d’Aix-Marseille-Provence est divisée en six territoires. Dans chaque territoire est créé un conseil de territoire.
2016-2020 : une période de transition
Jusqu'aux prochaines élections en 2020, les conseillers communautaires élus en 2014 dans les anciennes intercommunalités sont de droit membres du conseil du territoire. Après 2020, seuls les membres du conseil de métropole (élus lors de l’élection municipale) représenteront les communes au sein des conseils de territoires.

  1. Période 2016-2020 : 240 conseillers métropolitains et 427 conseillers territoriaux
  2. A partir de 2020 : 240 conseillers métropolitains et conseillers territoriaux

(source : site internet CPA)